Conception

vendredi, 5 février, 2021

Mes volumes sont enfin stabilisés, j’ai prêté attention à l’équilibrage des charges. Je me rend compte qu’un lit positionné de travers est bien plus simple à réaliser et facilite  cet équilibrage. Mais soit, 1m86 resteront 1m86 pendant un certain temps. Je définis des coffres de rangement bric-à-brac et des coffres spécifiques. La penderie est un élément de cette conception qui nous satisfait pleinement pour son aspect pratique. Le meuble de cuisine offre un beau volume pour toute la vaisselle et c’est un vrai confort. Tandis que le local gaz est installé dans un endroit particulièrement pratique est accessible, à l’arrière du véhicule. Je passe donc en revue tous les compartiments après une présentation de la méthode adoptée.

Méthode de conception

J’ai appris, il y a longtemps, que solide n’est pas synonyme de lourd et d’épais. On apprend, on tend une oreille distraite, on ne prête pas attention à toutes ces choses qui ne nous serviront probablement pas. Et quarante ans plus tard, j’élabore un projet qui me ramène à toutes ces distractions du cerveaux. Alors je construit léger et structurel. Je cherche donc la limite acceptable pour un bon compromis entre poids, résistance mécanique et « facilité » de montage. Les guillemets pèsent dans la balance. Comme on trouve l’inspiration où on peut, je me suis aidé de deux éléments de la vie quotidienne : les portes isoplane et les guitares. Ces deux objet sont assez légers, ne manquent pas de robustesse et sont constitués d’une structure en sandwich avec un bois ou ses dérivés, minces. Je ne voulais pas non plus utiliser des dimensions éloignées des standards. Ces critères m’ont amené à acheter systématiquement :

  • Du contreplaqué de 10 mm d’épaisseur pour des plaques de 2,50 m x 1,22 m
  • Des liteaux de 20 x 40 mm

Sauf cas particuliers d’éléments qui seraient amenés à être démontés, les assemblages sont réalisés de manière systématique par collage, et clouage de finettes de 30 mm en pneumatique.

Il importe de respecter des angles arrondis sur toutes les surfaces planes, comme la table, les banquettes, les portes. Partout ou il existe un risque de se blesser en se cognant dessus. Aucune arête vive n’est en principe acceptée. Achètes-toi une bonne râpe à bois et une lime (hé oui…). Et bien sur du papier de verre qualité carrosserie. Ce point nécessite une précision : je n’ai pas fait cela parce que c’est exigé dans une norme Afnor, mais parce que ça relève du bon sens dans un espace réduit.

Local Gaz

Ce que dit la loi.

Beaucoup de choses avec une arborescence décisionnelle qui  permet de choisir une configuration parmi plusieurs. La première configuration est ne n’avoir pas de gaz dans l’autocaravane à homologuer. Je ne m’intéresse toujours pas aux véhicules dans lesquels je n’habite pas et les chapitres 5, 6, 7 et 8  du Afnor en lien sont à lire attentivement. De nombreux documents existent sur internet et je ne vais pas en produire un de plus… Pareil. Je suggère de nouveau les liens  mentionnés dans le premier article. Cependant, les grandes lignes sont :

Gaz-13kg

Ventilations haute et basse obligatoires pour les bouteilles de 13kg de gaz (§5.4)

Gaz-7kg

Gaz-7kg

Une ventilation basse unique au sol permise, pour les bouteilles ne dépassant pas 7Kg de gaz(§5.5). Le diamètre minimum dans le plancher est alors de 20 mm.

 

 

Quant au type du gaz, il importe peu au contrôleur, pourvu que le détendeur soit en adéquation avec le gaz utilisé…

Ce que j’en fais.

J’ai cherché à faciliter notre vie et celle du contrôleur. J’ai rendu ce local étanche, accessible pour le fonctionnement quotidien, sans contrainte mécanique et contrôlable sans bidouillage. Le local gaz est prévu pour une bouteille de type cube. J’ai réfléchi un bon moment avant de me décider. Pour trancher, je suis revenu plusieurs fois sur le questionnement lié à l’utilisation que nous allions faire de notre auto-caravane. Nous cuisinons et … C’est tout ! Nous avons utilisé un peu plus d’une demi-bouteille en 9 mois entre avril et décembre. Pour un équipement chauffe-eau additionnel, tout dépend de la manière d’utiliser l’eau chaude. Nous roulons au propane et nous avons une bouteille de rechange, non reliée et neuve fixée correctement dans la cellule. Elle se comporte alors de la même manière que celle que nous allons chercher en remplacement d’une ancienne : elle fait un voyage !

Gaz-accessible
Le caisson est juste achevé, aucun équipement n’est raccordé. Il n’est pas encore étanche. La difficulté majeure se trouve côté charnière de porte. Il faut impérativement laisser la place pour le passage du bras métallique de retenue de porte arrière de la cellule. Il se glisse entre la paroi gauche du local et le montant de la cellule. L’intérêt toutefois, reste l’accessibilité de la ventilation du montant. La porte du local est encastrée dans les parois du meuble.
Le traversant est associé à une étanchéité au même titre que le local gaz. Le masticage interne est fait avec une colle polyuréthane insensible à la corrosion qui serait provoqué par le milieu gazeux en cas d’épanchement. Pour un rendu fini et parfaitement clair, j’ai tapissé les parois intérieures avec une peinture époxy… Jaune ! La bouteille est calée et sanglée. Il existe aussi un rebord de 5 cm mini. de hauteur au bas de la porte. Pour finir, le petit carton est vite remplacé par une serrure à clé ou non. J’ai choisi à clé, ce qui m’a valu une sueur froide chez Veritas, à St-Etienne : pas fichu de les retrouver ! Elle étaient tombées et avaient glissé à l’avant de la cellule sous un coffre non fini… C’est le contrôleur qui les a retrouvées au bout d’un quart d’heure de fouille. Voir la galerie photo… Pas pour la fouille n’est-ce pas ?

Ventilation basseUn orifice est pratiqué dans le plancher et la caisse avec un outil très pratique et un peu passe partout : le foret à étages. J’en ai acheté 2 pour mieux échelonner les diamètres dont le 40 mm. Ici, c’est un percement en 32 mm. Comme indiqué plus haut, 20 suffisaient, mais je voulais introduire un tuyau de pvc afin d’éviter les remontées d’eau en cas de pluie. C’est pas grand chose au regard du service rendu, je l’assure.
Remarque : en cas de fuite de gaz, un orifice suffit, indépendamment du volume de gaz, car le propane et plus lourd que l’air ; il tendra à se faufiler par cet orifice assez naturellement. Enfin, façon de dire…

Détendeur accessibleLe détendeur réglé d’usine et non modifiable à 30 mbar possède obligatoirement une prise pour le contrôleur gaz. L’installation d’une lyre est obligatoire. On ne voit jamais un tuyau de gaz fixé par des collier, on se souvient, comme à la maison, il y a quelques années. Sauf dans le fourgon (le mot est juste ) de mon frère !
Le contrôle s’effectue en su pressurisant le circuit à une valeur de 150 mbar. Ça doit tenir 5 mn sans chute et à deux reprises. C’est l’occasion de discuter du projet avec le contrôleur. Des bons conseils à prendre au passage.

 

 

Aperçu lointainLe bazar en cours de construction. J’ai opté pour du meuble intégral. Il est fait d’un seul tenant avec ses rangements voisins. J’y reviendrai.

 

 

Meuble de cuisine

Conçu pour y loger la totalité des équipements de cuisson et associés, le module de cuisine est adapté au quotidien du vanlifer. Encore un fois, faire un meuble ramène à la réalité de l’objectif du projet. Son dimensionnement est dicté par ce que l’on trimbale. A savoir :

  • Quatre assiettes
  • Deux bols, Deux mugs,
  • Deux poêles et deux casseroles aux manches amovibles,
  • Quatre sets de couverts,
  • Un grille pain,
  • Une machine à laver la vaisselle.
  • Deux bassines en plastique carrées,
  • Une caisse en bois léger pour les épices, café, thé etc…
  • Une cafetière italienne

Le deuxième point déterminant le volume et le format de ce meuble est l’équipement de cuisson choisi. Je trouve assez pratique le combi évier plaque de cuisson.

Meuble filaireTu trouves ci-contre une représentation « filaire » du meuble. Elle met en évidence le mode de conception. Les liteaux sont traités, achetés chez un fournisseur de matériaux de gros oeuvre. Il faut veiller à les choisir. Il n’a y a aucune gène à ça, les vendeurs le comprennent bien me semble-t’il.

Les traverses (bois horizontaux) sont d’un seul tenant et les bois verticaux sont sectionnés par niveaux, donc deux ! C’est le principe utilisé en ossatures bois. On accroche pas les planchers entre les solives ou pannes. Les dimensions du filaire : L=1000 – H=850 – P=500. Le tout en mm

Le cache-roue n’est pas couvert. Et l’isolation ?  Meuble fermé, de l’air, du bois et les 30% de transfert naturels font que cela ne me heurte pas. Par ailleurs, l’accessibilité des volumes me semble primordial car lorsque tout est fermé, verrouillé, ça peut devenir compliqué de pratiquer une modification quelle qu’elle soit. On verra pour l’eau…

 

Conception cuisineLes parois sont réalisées en une pièce lorsque possible. C’est techniquement plus délicat, c’est esthétiquement et fonctionnellement plus agréable. J’ai utilisé de la colle blanche à bois, un produit vraiment merveilleux. L’assistance de petits serre-joints, même en matériaux composites, se révèle bien pratique. Je les ai utilisés pour maintenir, ou plutôt caler les assemblages le temps de lâcher la cloueuse sur les panneaux. Je ne me souviens pas avoir attendu le séchage de la colle pour avancer la construction. L’utilisation seule des clous ou choses assimilés n’est pas très favorable au confinement (mot assez moderne je crois) des vibrations. Associés à la colle, les pointes sans tête permettent des assemblages très résistants.

Les portes sont découpées dans le panneau et l’épaisseur de la lame de scie sauteuse suffit à créer l’interstice pour le jeu nécessaire à la bonne ouverture-fermeture de chaque porte. En terme de mise en oeuvre, j’ai travaillé à plat, fait les découpes et de suite fixé les charnières en inox. C’est plus confortable que de bricoler à quatre pattes Je les ai démontées pour l’assemblage. Economisez vous de l’énergie en achetant une cloueuse et un petit compresseur de 8 à 10 litres associé. Une centaine d’euros environ…

La penderie

Chaque « meuble » est réservé à un usage déterminé. Ainsi, nous ne cherchons pas les casseroles dans la penderie ou quelques part ailleurs. Dans les espaces de faible dimensions, cela peut vite agacer.

Cloisonnette

La penderie est accrochée à une cloisonnette toute hauteur qui est plaquée contre la parois de la cellule. J’évoquais la conception des guitare à caisse creuse. C’est ici que j’ai utilisé le principe.

Guitare

Les parois étant galbées, j’ai utilisé un liteau partiellement sectionné sur le plat des 40 mm -une entaille donc, tous les 50 mm, ce qui lui permet d’épouser parfaitement la paroi. Ensuite un collage assujetti à des vis inox maintien le tout de manière durable. Que d’la balle !

Tous les câbles électriques issus du tableau de commande passent dans le creux de la cloison. J’ai laissé un accès et un tir fils en cas de besoin. Ceci étant, tous les liens électriques sont amenés dans le local prévu pour la batterie. Les câbles sont alors utilisés ou en attente. En cas de besoin ca reste pratique pour des possibles aménagements. Par exemple, j’ai créé une extension pour une prise extérieure et pour un chauffe eau (homologué).

Penderie

La partie haute sert pour la chaîne faible consommation, la porte est réalisée avec du CP de 10 mm également. Il faut veiller cependant à positionner deux verrous, contrairement à ce qui est montré sur cette photo. Résultat : un léger voilage de 2 mm en partie haute, favorisé par l’absence de vernis un certain temps… Deux verrou corrigeront l’affaire. En inox aussi, les verrous…

 

 

 

Local Electrique

J’étendrai ce paragraphe aux équipements de terminaison électriques disponibles dans la cellule. Pendant longtemps, on a considéré les locaux techniques comme des manges espaces et eu tendance à les minimiser. C’est une demi bonne idée, pour plusieurs raisons. Personne ne peut dire qu’il n’interviendra pas dans ce local et personne ne peut certifier qu’il n’aura pas l’utilité de travailler dans cet espace réduit pour modifier l’un ou l’autre des circuits. Il m’a semblé bon que le local électrique reste accessible et praticable.

J’ai distingué deux type d’équipements. Ceux qui doivent rester accessibles très occasionnellement et ceux pour lesquels je préfère garder un œil. Historie de veiller à un bon comportement des circuits électriques. Deux lots :

  • Le régulateur du panneau solaire – le convertisseur batterie cellule-batterie moteur –  les interrupteurs – le contrôle déporté
  • Les batteries – Les fusibles –  Les disjoncteurs – La sonde de température

La partie électrique proprement dite n’est pas abordée dans cet article ; nous justifions ici quelques aspects liés au local. Il faut tenir compte de quelques paramètres comme la « ventilation », le maintien en place des équipements et leur protection mécanique. La conception du local est de ce fait rattachée à des critères de sécurité. C’est la partie mécanique qui est illustrée.

Local Electrique

Le local est situé au pied de la penderie, à ses côtés. Tous les équipements actifs (batteries, régulateurs, panneau de commandes ) sont regroupés au voisinage immédiat de ce local. C’est intéressant pour limiter la longueur des liaisons électriques et donc éviter la dégradation de sa distribution (bien que mineure à mon avis…).

Aération-Local-Elec

Les cloisons font apparaître un espace qui permet de laisser circuler l’air. Ce ne sont pas des ventilations, mais bien des aération afin de permettre à l’aire de la zone la plus chaude (batteries) de trouver un équilibre thermique en communiquant avec les blocs voisins. Ce qui veut dire qu’il convient de ne pas obstruer ces espaces. Il est recommandé de positionner les batteries dans un « bac », pour le cas ou elle fuiraient (petit opercule de sécurité sur chaque batterie). Je n’en ai rien fait ; une utilisation considérée des batteries ne les met pas en surchauffe…

fixation-Sangle

Deux fixations pour une sangle sont installées au fond et les batteries sont bloquées latéralement par un liteau. De même les batteries ne sont pas collées l’une à l’autre mais espacées par une entretoise. Le serrage de la sangle suffit à la maintenir le tout en place.

Enfin, pour le meuble en lui même, le couvercle ne possède pas de dispositif de levage pour le distinguer des coffres.

Literie-Table

Rangements divers

 

Album photos

J’en ai ! le chantier avançant, je me dit : tiens, finalement, ce serait bien d’avoir l’historique de l’avancement de ma roulotte… L’autocaravane achevée, je savoure la route et les lieux reculés. Aussi, garder à l’esprit le travail accomplit reste une part qui accompagne à sa juste place les personnes qui ont contribué à sa conception…